On entend couramment qu’il ne faut surtout pas composter les peaux et épluchures d’agrume. Cette recommandation est même souvent reprise dans des sites web ou des magazines de jardinage. Plusieurs raisons sont souvent avancées à cela : les agrumes seraient néfastes pour les insectes et micro-organismes du compost, notamment en raison de leurs pesticides et d’inhibiteurs naturels. Ces épluchures seraient également trop acides. Enfin, tout simplement parce qu’elles seraient trop épaisses ou résistantes et ne se dégraderaient pas assez vite dans le processus de compostage.

Mais les rumeurs et idées reçues ne sont pas suffisantes en jardinage. On vous propose donc de tirer au clair cette question.

Peut-on mettre les agrumes au compost ?

Oui ! Il est possible de composter les agrumes. Qu’il s’agisse d’épluchures d’orange, de pelures de clémentine ou de la peau de citron, ils se décomposent facilement dans le composteur.

La pelure d’agrume est riche en nutriment

Les agrumes participent à créer un excellent engrais pour vos plantes grâce à une composition minérale de calcium et de potasse ainsi qu’un apport en azote et en cellulose.

La peau d’agrume n’est pas trop acide pour le compost ?

En bouche, on associe souvent la famille des agrumes à l’acidité. Il faut dire que le citron en fait partie ! Si on y regarde de plus près, on constate effectivement que les agrumes sont acides, évoluant dans une valeur de pH de 2 à 4.

Mais, de nombreux fruits et légumes que l’on met dans arrière-pensée au compost sont presque aussi acides voire avec un pH similaire. C’est par exemple le cas de la tomate, la pomme, l’aubergine, les cerises (pH de 3.2 à 4.1) ou encore les fraises.

En fait, les déchets acides ne posent aucun problème dans le processus de compostage. Le compost va même voir son pH devenir très acide (pH autour de 5.4) vers le 20ème jour (phase acide) avant de se neutraliser (pH de 7 à 8).

Vous pouvez réduire l’acidité en ajoutant régulièrement des coquilles d’œuf à votre compost.

Les agrumes repoussent-ils les vers et les micro-organismes ?

Un autre mythe concerne une propriété naturelle de la peau d’agrume qui inhiberait l’activité des bactéries et repousserait les vers à compost. Il s’agit des terpènes, liquide incolore et en particulier le limonène (C10H16) qui donne cette odeur caractéristique aux agrumes et que l’on retrouve également dans des outils de nettoyage citronnés.

Si cela ralenti très légèrement le travail bactérien, l’impact est imperceptible. Les peaux d’agrumes seront décomposées sous 2 à 3 mois, soit à peine plus longtemps que les autres déchets.

Les agrumes contiennent-elles trop de pesticides pour le compost ?

Cette idée reçue vient d’une cause bien réelle. Les producteurs d’agrumes traitent les fruits avec des pesticides pour favoriser leur conservation et jouer un rôle fongicide. La peau étant épaisse, les doses sont souvent plus importantes que pour d’autres végétaux.

Cependant, dans son processus de dégradation, un compost domestique voit la température dépasser les 60° ce qui permet la consommation des pesticides par les micro-organismes. Autrement dit, composter des agrumes permet d’éliminer de la pollution des pesticides.

Nous vous recommandons tout de même de privilégier des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique.

Les agrumes peuvent-ils contaminer un compost avec la pourriture des agrumes ?

La pourriture bleue des agrumes ou Penicillium des agrumes est un champignon qui peut attaquer les agrumes en les moisissant. En soit, celui-ci peut parasiter un compost. Mais lorsqu’on y regarde de plus près, cela ne présente en réalité aucun risque.

Tout d’abord, si vos agrumes ont été traités aux pesticides, ils sont normalement protégés contre le Penicillium et ne devraient pas le porter. Comme dit plus haut, les pesticides, eux, se dégradent bien dans le compost.

Ensuite car la chauffe du compost dans le processus de dégradation atteint des températures ne rendant pas possible la survie de ce champignon.

Sachez par ailleurs qu’il est possible de favoriser la montée en température d’un compost.

Comment composter les agrumes ?

La peau des agrumes est effectivement épaisse et peut mettre plus de temps à se dégrader que d’autres fruits. Pour accélérer le processus, découpez-les en petits morceaux avant de les mettre au compost.

Ne séchez surtout pas les peaux avant de les déposer dans le bac. L’humidité facilite la formation de bactéries et donc accélère sa décomposition.

Les agrumes peuvent repousser certains parasites de votre compost

En plus du geste éco-responsable, positif pour l’environnement, une bonne raison de composter les peaux d’agrumes et que l’odeur incommode certains nuisibles, notamment les rats.

Peut-on mettre de l’agrume dans un lombricomposteur ?

De nombreuses espèces de vers de compost ne mangent pas de pelures d’agrume. De plus, le volume étant plus faible, l’acidité sera proportionnellement plus importante, ce qui peut dégrader l’environnement pour les vers à compost.

Si vous pouvez essayer quelques temps en mettant des petites quantités d’agrumes dans votre lombricomposteur pour voir s’ils se décomposent, nous vous recommandons de réserver ces déchets pour un bac composteur classique de jardin ou un tas de compost.

  • Allan Shepherd Le petit livre du compost
    Binding : Taschenbuch, Label : Larousse, Publisher : Larousse, medium : Taschenbuch, publicationDate : 2009-02-11, authors : Allan Shepherd, translators : Philippe Bonduel, languages : french, ISBN : 2035838282
  • Victor Renaud Composts : Engrais et traitements bio - Victor Renaud - Livre
    Occasion - Bon Etat - Rustica GF - Grand Format - Structure Coopérative d\'insertion à but non lucratif.
  • Pascal Martin Je réussis mon compost et lombricompost
    Binding : Taschenbuch, Label : Terre Vivante Editions, Publisher : Terre Vivante Editions, medium : Taschenbuch, publicationDate : 2011-09-12, authors : Pascal Martin, Ludovic Martin, Eric Prédine, languages : french, ISBN : 2360980459

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !