Chez les espèces de vers de terre utilisées dans le lombricompostage, on recherche une série de caractéristiques qui facilitent leur exploitation, dont les principales sont :

  • Cycle de vie court.
  • Croissance rapide = taux de croissance élevé.
  • Large gamme écologique (concernant la température, l’humidité, etc.).

Il est important de choisir la bonne espèce de vers de compost car une grand partie de l’efficacité de votre lombricomposteur repose sur cette décision. Suivez ce guide pour faire le bon choix.

Parmi les espèces de vers de terre les plus utilisées en lombriculture on peut citer (du plus fréquent au plus rare) :

  • Eisenia fetida
  • Eisenia andrei
  • Eisenia hortensis
  • Perionyx excavatus
  • Eudrilus eugeniae
  • Dendrobaena veneta
  • Lumbricus rubellus
  • Lumbricus castaneus
  • Polypheretima elongata
  • Amynthas hawaiana
  • Amynthas rodericensis.

Les caractéristiques écologiques des différentes espèces rendront leur utilisation plus appropriée dans quels lieux géographiques et à quelles fins.

Eisenia fetida

Le ver de terre rouge de Californie (Eisenia fetida) est l’espèce la plus utilisée en lombriculture. Ils atteignent une longueur comprise entre 4 et 10 cm. À l’âge de trois mois, ils sont capables de se reproduire, mais ils atteignent leur pleine maturité à 7 mois. Ils sont de couleur rougeâtre avec des rayures intersegmentaires jaunâtres à blanchâtres. Il s’adapte à une large gamme de températures allant de 12 °C à 32 °C. Son pH optimal se situe entre 5 et 8 et l’humidité entre 70 et 80 %. Il n’est pas apprécié comme appât de pêche en raison de sa forte odeur, d’où son nom de fétide.

Eudrilus eugeniae

Eudrilus eugeniae est un ver originaire d’Afrique, caractérisé par sa couleur rouge foncé et sa grande taille allant généralement de 15 à 20 cm de long, avec un clitellum plus crânial et une pointe ronde et blanchâtre, il est très prolifique et son taux de reproduction est plus élevé que celui d’Eisenia fetida. Dans les bonnes conditions, il semble être l’espèce idéale pour la production de viande de ver (protéine), il a une préférence pour les températures élevées et ne tolère pas longtemps les températures inférieures à 16 °C.

Dendrobaena veneta est un ver qui se reproduit rapidement

Dendrobaena veneta

Dendrobaena veneta habite les zones tempérées humides, comme la latitude de l’Espagne et d’autres pays au climat similaire, ce qui permet d’obtenir un humus de bonne qualité.

Perionyx excavatus

Perionyx excavatus est un ver de terre très commun en Asie du Sud, en Australie et aux Philippines, où il est connu sous le nom de ver de terre « bleu ». C’est apparemment une espèce facile à manipuler et à récolter, comparable à E. fetida. Il est extrêmement prolifique, avec un temps de maturation et d’incubation plus court que E. eugeniae et une fécondité plus élevée. Son cycle de vie est d’environ 50 jours. La maturité sexuelle est atteinte à 20-28 jours, la production moyenne de cocons est de 1,1 cocon/ver/jour, la durée moyenne d’incubation des cocons à 25 °C est de 18 jours, avec un succès d’éclosion très élevé (85-90 %). Son principal inconvénient est son incapacité à supporter des conditions de basse température (< 5 °C, il ne survit pas), mais pour les conditions tropicales, il semble être une espèce idéale.

Lumbricus rubellus

Le Lumbricus rubellus est un ver rouge, vivant de manière caractéristique dans des substrats peu profonds et riches en matières organiques en décomposition. Il ne dégage pas de mauvaises odeurs comme Eisenia fetida, c’est pourquoi il est bien connu des pêcheurs. Il atteint une longueur comprise entre 6 et 15 cm. Se reproduit bien à des températures comprises entre 15 et 25 °C. C’est un ver de terre commun dans les sols humides et dans les sols où des engrais organiques tels que les fumiers animaux ou même les eaux usées ont été appliqués. Les maladies, les parasites et les prédateurs des vers de terre sont courants.

Où trouver des vers de compost ?

Récupérer des vers de compost n’est pas toujours facile à faire selon là où vous habitez.

Un première solution est de chercher directement dans le sol. Soulevez de la terre humide et essayez de ramasser quelques vers pour démarrer votre lombricomposteur. Si vous disposez déjà d’un bac à compost mi-mûr, il est probable qu’il grouille de vers de terre.

N’hésitez pas à vous renseignez auprès du responsable des affaires environnementales de votre commune qui pourra peut être vous mettre en contact avec les bonnes personnes. Sachez d’ailleurs que certaines mairies offrent des lombricomposteurs pour favoriser cette pratique.

Des sites comme celui-ci proposent des dons de vers à compost.

Parfois, des vers sont proposés à l’achat en même temps que le lombricomposteur voire en produit séparé dans des enseignes de jardinage.

Maladies, ravageurs et prédateurs des vers de lombricomposteurs

Les vers de terre ne souffrent pas et ne transmettent pas de maladies, mais ils peuvent souffrir de certaines conditions et être attaqués par des parasites.

Syndrome protéique

Il est causé par l’alimentation des vers avec un substrat contenant des niveaux élevés de protéines (par exemple, des déchets de légumineuses), qui sont dégradés par des enzymes dans leur système digestif, produisant de grandes quantités d’ammonium. En conséquence, le ver s’enflamme et meurt en quelques heures, puis il est tué.

Planaria

La Planaria est un ver plat carnivore d’une longueur de 3 à 50 cm et d’une épaisseur de 0,2 à 0,5 cm, qui a des habitudes cannibales (il est capable de se manger elle-même).

Il se nourrit d’insectes, de limaces et de vers de terre. Il s’attache à ces derniers au moyen d’une substance cireuse qu’ik produit et introduit ensuite un petit tube pour aspirer toutes leurs entrailles Il est considéré comme l’ennemi le plus important économiquement pour les éleveurs de vers.

Catégories : Compostage

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !