Le persil représente une herbe aromatique qui est énormément utilisée, que se soit en cuisine ou pour soulager des problèmes de santé. On peut la trouver plate ou frisée, mais ses vertus restent les mêmes. En plus d’être frais et très bon, le persil possède beaucoup d’avantages nutritifs, il est donc fortement conseillé de le consommer régulièrement. Cependant, il existe certaines étapes qu’il faut suivre afin de pouvoir le semer dans votre potager. Comment doit-on semer le persil ? Découvrons-le dans cet article.

À quel moment doit-on semer le persil ?

Le persil, qu’il soit plat ou frisé est une variété de plantes qui effectue son cycle de vie en 2 ans. Il est semé généralement à partir du mois de mars jusqu’au mois d’août. Si vous choisissez de le faire en mars par exemple, vous devez le faire sous terre et le repiquer afin d’obtenir votre récolte plus vite. En temps normal, une période de 3 mois à compter du jour de semis, est nécessaire pour pouvoir utiliser vos persil en cuisine. Si par contre vous souhaitez le semer en avril, il est possible de le faire directement en place. Il faut savoir que semer du persil à la fin de l’été vous donne la possibilité d’obtenir du persil pendant l’hiver.

Si vous lui assurer une bonne protection contre le gel d’hiver, Il pourra alors durer jusqu’à 2 ans, il est alors possible de récupérer à partir des tiges florales qui apparaissent, des graines. Ceci vous assurera d’obtenir des graines bien fraîches puisqu’il est connu que le pouvoir germinatif du persil baisse très vite.

Quelles sont les variétés de persil qui existent ?

Plusieurs variétés de persil existent. Vous pouvez trouver du persil plat, comme vous pouvez trouver du persil frisé ou même tubéreux.

Voici les variétés les plus connues :

  • Le persil commun, il est caractérisé par ses feuilles plates et très parfumées.
  • Le persil frisé, caractérisé par ses jolies feuilles frisées
  • Le persil géant d’Italie, c’est la variété la plus parfumée.
  • Le persil racine, appelé ainsi car il a une racine fusiforme blanche.

Comment doit-on semer le persil ?

Avant toute chose, il faut choisir un endroit de votre potager qui soit ensoleillé ou qui contient un peu d’ombre. Il faut aussi que la terre soit humide, bien aérée mais aussi drainée. Veillez également à ce qu’elle soit préalablement amendée en compost décomposé. Le persil est une plante qui apprécie les sols légers. Si vous choisissez de le planter dans un pot, comme c’est généralement le cas pour le persil à une racine pivot par exemple, utilisez un pot d’une trentaine de centimètres de profondeur.

Généralement la levée de votre persil nécessite 3 semaines. Cependant, afin qu’elle se fasse plus rapidement, il est conseillé de mettre vos graines dans un verre d’eau tiède et les laisser durant toute une nuit. Pour les manipuler plus facilement lors du semis, il vous faut simplement bien les essuyer avant de les déposer sur votre terre. Ensuite, faites un sillon et mettez les toutes en les espaçant d’une distance de 3 cm. Puis jetez par dessus de la terre très fine afin de les recouvrir.

Il faut noter que les graines de persil sont extrêmement petites, par conséquent, vous devez faire attention à ne pas trop les enfoncer en profondeur pour ne pas risquer de les perdre.

Une fois toutes ces étapes effectuées, place à l’arrosage qui doit être léger pour que votre terre ne soit pas charriée et ne remonte pas vos graines au sol. N’oubliez pas de laisser des espacements d’environ 25 cm entre les rangs.

Pour conclure, il faut savoir que plus vous arrosez votre persil, plus vous aurez un persil de qualité, surtout s’ils sont semés les jours « feuilles ».

Catégories : Conseils de jardinage

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *