Comment se déroule le semis du melon ?

semer du melon
  • Tellier Couteau Sectionneur Melon - 8 Parts
    Couteau Sectionneur Melon - 8 PartsCe Couteau Sectionneur est idéal pour couper de parfaites tranches de votre melon. Il découpe le fruit en 8 parts égales et réussies. Idéal pour les professionnels de la restauration, gagnez du temps grâce à ce produit très efficace. Il est fabriqué en Acier Inoxydable et se nettoie aisément. Fabrication française. Plus d'informations :Matière : Acier InoxPoids : 600 g
  • Beaphar Absorbeur D’odeurs Vanille & Melon 400g
    L’Absorbeur d’odeurs entretient la fraîcheur de la litière. L’Absorbeur d’odeurs résorbe l’urine d’une façon étanche qui empêche l’odeur de s’échapper. L’urine et les odeurs sont systématiquement décomposées par le jeu naturel des bactéries. L’Absorbeur d’odeurs se désagrège biologiquement et ne présente aucun danger pour les chats.
  • Attitude Little Leaves Savon Mains Moussant Coco et Melon d'Eau
    Un geste du quotidien qui devient un moment de plaisir grâce au savon mousse pour les mains Little Leaves d'Attitude . Sa douce odeur noix de coco et pastèque et sa texture onctueuse permettent de donner envie à vos enfants de se laver les mains. Ce savon est certifié EWG VERIFIED™, avec une composition naturelle et hypoallergique pour prendre soin des mains des enfants. Feuille de myrtille : riche en vitamines et minéraux et connue pour ses propriétés apaisantes, protectrices et antioxydantes

Le melon peut être semé en pleine terre ou en godet, à priori, rien de compliqué. Il suffit seulement de respecter les principales règles régissant sa culture. La première et la plus importante se traduit par son affection particulière pour le soleil et la chaleur. En effet, avec sa saveur sucrée et fraîche à la dégustation, le melon est un légume-fruit emblématique de l’été ! Mais alors comment se déroule son semis ? Nous vous disons tout dans notre article.

Où et quand semer les melons ?

Les melons nécessitent d’être semés dans un sol :

  • Frais ;
  • Profond ;
  • Humifère ;
  • Meuble ;
  • Calcaire ;
  • Et riche avec un pH idéalement supérieur à 7.

Comme déjà mentionné, le melon préfère un climat doux dans lequel les terres sont bien réchauffées. En effet, le développement du melon nécessite une température de l’air d’au moins 12°, autrement, sa croissance s’interrompt. La température idéale pour accélérer la germination et assurer une maturité à point est de 20° au minimum.

Les melons se sèment à partir de la mi-mars à une température qui varie de à 20 à 25°. Pour les melons semés directement en place, il est nécessaire de patienter le temps que le sol se réchauffe jusqu’à avril-mai pour les régions plutôt chaudes, et jusqu’à fin mai pour les régions à l’inverse froides. Il faut cependant être conscient du risque que le semis tardif génère, en effet, les chances d’obtenir votre melon dans ces conditions sont très minimes.

Comment semer et planter les melons ?

Pour des semis en godets, il faudra préalablement préparer un mélange composé de terreau, de compost et de terre fraîche. Par la suite, vous devez procéder à la disposition de 2 à 3 graines couvertes d’environ 1cm de terre dans chaque godet. Il faudra tasser avant l’arrosage en pluie et maintenir humide durant 10 à 12 jours, le temps que la germination se produise et que les premières feuilles apparaissent. Lorsque la germination des graines aura lieu, tâchez de garder que les plus vivaces de chaque godet. Maintenez davantage au chaud les godets en véranda, sous serre ou derrière une fenêtre bien exposée au soleil et à sa chaleur.

À l’arrivée des beaux jours aux températures plus douces, vos jeunes plants en plein développement pourront être sortis en extérieurs pour favoriser leur endurcissement. Pour la plantation, il faudra prévoir une terre allégée, enrichie en humus, et des trous préalablement agrémentés généreusement de compost. Dans les régions froides, il est préférable que les melons soient plantés sous un tunnel en plastique afin de les faire bénéficier de plus de chaleur. Si vous y procédez par rang, tâchez de maintenir une distance de 80cm jusqu’à 1m entre chaque rang, disposez 2 à 3 graines par poquet en les enterrant à 1,5 cm de profondeur.

Il faudra ensuite recouvrir avec une couche d’un mélange terre + compost mur. Au début de la culture, maintenez vos semis à l’abri couverts d’une cloche ou d’un châssis.

Afin d’éviter une surproduction de fruit par pied au risque d’épuiser la plante, il est essentiel de procéder au coupage de deux feuilles au-dessus dès l’apparition de quatre feuilles, ce qui éliminera deux tiges qui seront à leur tour coupées au-dessus de la 3ème feuille. Les premières récoltes débutent à partir du 3ème mois jusqu’au 5ème mois suivants le semis. À la préparation de votre potager, prévoyez un compagnonnage avec des haricots, maïs, ou encore du choux. En revanche, éloignez vos plants de melons des concombres et courges. Ils ne font pas bon ménage.

Avides de matière organique, les melons sont des plantes qui ont tendance à être épuisantes pour le sol, d’où la nécessité d’appliquer une rotation de culture de trois à quatre années avant de réutiliser le même sol pour leur culture.