La préparation du sol est l’une des étapes les plus importantes pour obtenir une culture saine et productive, quelle qu’elle soit. La qualité du sol est la clé du jardinage bio. Négliger cette étape c’est la garantie de ne pas réussir la pousse de ses cultures biologiques. En suivant notre guide, vous vous assurerez de démarrer le jardinage biologique sur de bonnes bases.

Quelle est la nature du sol ?

La première étape de la préparation d’un sol est de savoir sur quelle surface vous travaillez : argile, limon, sable, limon ou une combinaison d’un ou plusieurs de ces types de sol. La seule façon de savoir à quoi vous avez affaire est de faire un simple test de pots à la maison ou de faire analyser votre sol par un laboratoire agronome. Ces experts pourront aussi vous conseiller sur la manière d’améliorer votre sol une fois qu’ils l’auront analysé.


Astuce pour identifier la nature du sol avec le test du bocal


Vérifiez le niveau d’humidité

Une fois que le sol peut être travaillé au début du printemps, ameublissez une petite partie de votre jardin à une profondeur d’environ 20 centimètre pour vérifier la teneur en humidité du sol – cela peut être fait simplement avec une pelle, une bèche ou une fourche. Si le sol est saturé d’humidité par la fonte des neiges ou la pluie, il est trop humide pour être travaillé. Un test simple consiste à prendre une poignée de terre et à la presser en une boule. Si la boule de terre peut être facilement brisée par une légère pression de l’index, elle est suffisamment sèche pour être travaillée. Une fois que vous avez bien travaillé la terre, elle doit être meuble et exempte de mottes. Au delà de plusieurs dizaines de mètres carrés, nous vous conseillons d’utiliser une motobineuse pour retourner la terre.

Retirer les éventuelles parcelles de pelouse

Si vous commencez un jardin dans une zone qui était auparavant une pelouse ou un gazon, enlevez les mottes de gazon et mettez-les dans votre zone de compostage, ou retournez-les avec une bèche et exposez leur système racinaire au soleil pour qu’elles s’assèchent. Cela permettra d’éviter que les zones gazonnées ne prennent le dessus sur votre jardin bio.

Enrichir le sol naturellement

Les plantes et les graines ont besoin d’oxygène pour survivre, et la seule façon d’y parvenir est d’avoir un sol dont la structure est saine. Une bonne structure du sol est celle qui retient l’humidité et les nutriments, tout en permettant un bon drainage. L’enrichissement du sol avec des matières biologiques améliorera considérablement la structure et créera un environnement qui profitera aux micro-organismes qui vivent sous la surface de votre jardin. Il faut s’occuper de tout cela avant de commencer tout type de plantation ; une fois que les graines ou tout autre type de plante ont été plantés dans votre jardin, vous ne pouvez pas faire grand-chose pour améliorer la structure du sol.

Si le sol de votre jardin est, comme la plupart des jardins, loin d’être parfait, vous devez l’améliorer. Plus le sol de votre jardin est sain, plus les cultures que vous faites pousser seront saines et robustes. La matière biologique est la clé de l’amélioration de la structure du sol d’un jardin, le compost étant le choix idéal. Lorsque des fertilisants naturels sont ajoutés à un sol sableux, ils agissent comme une colle pour maintenir les particules du sol ensemble, et lorsqu’ils sont ajoutés à un sol argileux, ils agissent exactement à l’opposé. Dans un sol argileux, les fertilisants s’interposent entre les particules du sol et ameublissent le sol pour permettre à l’air et à l’eau d’atteindre les racines des plantes. Chaque fois qu’aucune culture ne pousse dans votre jardin, c’est le moment idéal pour enrichir le sol avec un engrais naturel type compost, peu importe la période de l’année ou la saison.

Vérifier l’acidité du sol

L’une des parties les plus négligées d’un sol est le niveau de pH. C’est le degré d’acidité ou d’alcalinité du sol. Il s’agit d’un test simple qui peut être effectué par vous-même à l’aide d’un kit de test que vous pouvez acheter dans la plupart des jardineries. Une fois que vous avez les résultats du test, il vous indiquera le niveau actuel du pH.

Nous vous conseillons ce kit de test

** Prix garanti 24h seulement !

Si les résultats indiquent des niveaux qui sont hors d’une fourchette acceptable pour les cultures que vous faites pousser, l’ajout de chaux ou de soufre amènera le sol dans la fourchette appropriée pour la culture de vos plantes. La chaux neutralisera le pH du sol, et le soufre le rendra plus acide.

Le jardinage biologique est une façon de jardiner en harmonie avec la nature. Avec nos conseils, cultivez des plantations saines et de façon productives d’une manière plus respectueuse pour votre santé et pour l’environnement

  • Apiculture.net - Matériel apicole français Sucre de canne biologique 20kg alimentaire
    Nos conseils avant de fabriquer un sirop pour abeilles Préférez les sucres simples, comme le sucre de canne, qui sont beaucoup mieux assimilés par les abeilles : glucose, fructose, saccharose. Un sirop pour abeilles fait maison devra être rapidement distribué dans la ruche car il fermente rapidement. Un sirop tiède sera mieux accepté par les abeilles. En dessous de 10 °C, il faut utiliser du candi à la place du sirop.   Notre recette de sirop maison Mélangez 1 litre d'eau chaude et 1 kg de sucre de canne. Ajoutez 5 ml de vinaigre afin de limiter la fermentation. Si vous souhaitez un sirop encore plus attractif, vous pouvez ajouter une cuillère de miel, mais il faudra faire attention au pillage. Servez immédiatement aux abeilles. Si vous souhaitez fabriquer un sirop de stimulation, il faudra l'alléger en sucre. Par exemple, 0,5 kg de sucre/L d'eau soit une concentration de 33 % ou 1 kg de sucre/L d'eau soit une concentration de 50 %. À l'inverse, un sirop plus épais sera parfait pour que les abeilles fassent des provisions. Par exemple, 1,5 kg de sucre/L d'eau soit une concentration de 60 % ou 2 kg de sucre/L d'eau soit une concentration de 67 %. Au-delà d'une concentration de 67 %, le sirop cristallise et n'est plus absorbable par les abeilles.
  • Apiculture.net - Matériel apicole français Sucre de betterave biologique 25kg alimentaire
    Le sucre issu de la betterave détient une composition proche de celle du miel. Il convient donc parfaitement à vos abeilles. C'est après la récolte et avant la naissance de vos abeilles d'hiver que se trouve la période la plus propice au nourrisement des abeilles au sirop ou aux pâtes de nourrissement.
  • Teinture mère Artemisia annua
    Teinture mère d'Armoise annuelle Artemisia annua Notre teinture mère d'Artemisia annua est une teinture extraite de plantes fraîches de culture biologique. Teinture mère très concentrée à prendre par voie orale pour une utilisation plus pratique. Notre teinture d'armoise annuelle offre donc la totalité des principes actifs de la plante. Cet extrait de plante bio, fraîche et non surgelée, est mis en macération dans des bonbonnes en verre directement sur les lieux de cueillette (Origine Europe). Pour vos infusions, nous vous proposons une Artemisia Annua provenant d'une ferme pratiquant la culture biodynamique à échelle réduite. La façon dont elle est séchée et coupée garantit sa grande qualité et son efficacité. 10 à 15 gouttes 2 fois par jour, diluées dans un peu d'eau, à prendre en dehors des repas. Tenir hors de portée des jeunes enfants. L'artémisinine est un pro-oxydant contre le cancer ou les virus, plus efficace si pris avec du fer. Nous vous conseillons de prendre en même temps des gélules ou de la poudre de feuilles de moringa riche en zinc (3 gélules par jour ou 100 g de poudre par mois) et du fruit du baobab (en poudre c'est plus économique et ce n'est pas désagréable à boire, 250 g de poudre par mois, 2 cuillères à café ou 6 gélules par jour) pour complémenter le traitement en fer, mais aussi renforcer et équilibre le métabolisme et le système immunitaire. L’artemisia annua est très complémentaire au graviola corrosol, aux amandes amères d'abricot, à la racine de pissenlit, et au lapacho. Composition : Le liquide comprend 55%25 d’eau et 45%25 d’éthanol dérivé de la betterave à sucre, avec un ratio de 1 de plante pour 3 d’éthanol, une fois diluée dans un verre d'eau ce n'est pas plus alcoolisée que les fruits à la digestion. Si pour respecter vos convictions religieuses, vous ne pouvez pas boire du tout d'alcool, mettez vos gouttes dans de l'eau très chaude ou du thé brûlant pour l'évaporer. Conditionnement : Flacon (en verre ou plastique selon arrivage) avec compte-goutte 30 ml, plus ou moins 600 gouttes. Origine : Europe, culture sans pesticides, bio Pour en savoir plus sur les bienfaits de l'armoise annuelle, donner votre avis, laisser un commentaire ou un témoignage, visitez le blog :  Artemisia annua

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !