Généralement, lorsqu’on veut planter du gazon, l’utilisation d’un rouleau est indiquée pour tasser le sol. Cela assure l’obtention d’une belle pelouse. Toutefois, il peut arriver qu’on ne dispose pas de rouleau. Est-il alors possible de se passer de cet outil pour semer son gazon ? Bien sûr ! Ainsi, si vous êtes sur cette page, c’est certainement parce que vous envisagez planter du gazon sans rouleau. Ne vous inquiétez pas ! Vous trouverez ici toutes les étapes à observer pour mener à bien votre projet.

Le nettoyage du terrain

Avant tout, sachez qu’il est important de bien préparer le sol pour obtenir une belle pelouse. En effet, ce n’est pas la plantation du gazon qui est délicate, c’est plutôt la préparation du terrain. Commencez donc par labourer le terrain. S’il s’agit d’un petit espace, vous pouvez utiliser une bêche. Mais si la surface du terrain dépasse les 100 m², servez vous d’un motoculteur, voire d’un aérateur de gazon. Débarrassez le sol des cailloux, des touffes d’herbes, des racines, et bien d’autres objets pouvant empêcher les semis de bien se développer. Pour cela, utilisez un croc permettant de décompacter le sol.

L’enrichissement du sol

Enrichissez votre sol en l’incorporant d’engrais ou d’autres produits de fertilisation (compost, terreau, fumier, humus…). Ces éléments nutritifs vont aider à la bonne croissance du gazon. Vous devez ajouter aussi du sable pour améliorer le drainage du sol. Il sera ainsi beaucoup moins compact ce qui permettra au gazon de bien s’enraciner, de respirer mieux et, de ce fait, de bien se développer.

Il est conseillé de laisser le terrain se reposer un moment et prendre le soleil. Cela est nécessaire pour avoir un beau résultat sans mauvaises herbes. Les herbes qui ne sont pas totalement mortes vont se dessécher. Cela vous permettra aussi d’éliminer par binage les graines d’adventices qui auront germé en jeunes pousses pendant ce temps de repos.

Pour renforcer la qualité du sol en vue de la pousse du gazon, vous pouvez utiliser un désherbant sélectif.

Le nivellement du sol

Terminez l’étape de la préparation du sol en réduisant en miettes les mottes de terre à l’aide d’une griffe et en aplanissant le sol. Utilisez un râteau à 20 dents pour ratisser le sol. Cet outil vous permettra de retirer les derniers petits cailloux et les derniers débris. Cette opération assure un nivellement impeccable du terrain. Étant donné que vous êtes dépourvu de rouleau à gazon, vous pouvez vous servir d’un seau rempli de terre ou d’une grosse roue pour tasser le sol. Les graines de gazon pourront s’enfouir dans un sol assez ferme.

La plantation du gazon

Vous êtes maintenant à l’étape du semis du gazon. Mais avant l’ensemencement proprement dit, veillez à choisir le gazon adapté à vos besoins. Plusieurs éléments doivent être considérés pour un choix à savoir l’usage à faire de la pelouse, l’ensoleillement, l’emplacement, etc.

N’oubliez pas de passer un balai à gazon sur la surface de la terre pour favoriser une bonne adhésion des graines au sol avant de commencer le semis. Il va falloir aussi brasser les graines pour une meilleure homogénéisation du mélange. Pour une petite surface, il est souhaité de semer les graines à la volée. Mais pour une grande surface, le mieux est d’utiliser un semoir. Réalisez deux passages croisés et plantez environ 30 gr à 50 gr de graines au cm².

La pelouse synthétique, une alternative intéressante

L’entretien du gazon, s’il est plaisant pour les amateurs de jardins bien entretenus, reste néanmoins soumis à divers aléas. Il peut s’agir d’un manque de temps ou d’un manque d’eau, par exemple. Dans ce contexte, il est alors préférable d’opter pour une solution aussi pratique qu’esthétique, le gazon artificiel.

Cette option présente, en effet, de très nombreux avantages. Elle est tout d’abord très facile à mettre en place et offre un rendu naturel qui pourrait en bluffer en plus d’un. En effet, les nouvelles pelouses synthétiques sont vraiment très réalistes et résistent bien aux diverses agressions (soleil, passages répétés, éclaboussures d’eau, intempéries, etc.).

Autre atout en faveur du faux gazon, celui-ci peut se poser rapidement sur n’importe quelle surface (sable, bois, béton, etc.). Pour cela, vous n’aurez pas besoin de procéder à une longue préparation du sol (bêchage, enrichissement, etc.). Il suffit d’étendre votre rouleau au sol et de fixer votre pelouse à l’aide de crochets spéciaux.

Par ailleurs, la pose d’une pelouse synthétique permet d’économiser de grandes quantités d’eau, car contrairement à un gazon naturel, elle ne nécessite aucun arrosage. Son entretien est d’ailleurs assez simple. Si, elle n’a pas besoin d’être arrosée, il est tout de même important de l’entretenir régulièrement en la débarrassant simplement des feuilles mortes à l’aide d’un balai prévu à cet effet.

  • GeoTech Semoir Planteur manuel GeoTech PM 40 - pour le jardinage, avec châssis en aluminium
    Pays de fabrication Chine
  • Cresco Semoir épandeur d'engrais Cresco 10 S - Semoir manuel à poussée
    Pays de fabrication Inde
  • Roll-in Semoir Planteur manuel MPL MULTI-PLANTER LARGE - pour le jardinage, avec châssis en PVC
    Pays de fabrication Italie

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !