Un photinia devient forcément moins superbe lorsqu’il commence à perdre son magnifique feuillage persistant aux tons verts et rouges. Qu’est-ce qui peut expliquer un tel phénomène ? Quelles dispositions prendre pour y remédier efficacement et définitivement ?

Chutes des feuilles du photinia, un coup des otiorhynques

Cet arbuste persistant résiste très bien aux insectes en raison de son feuillage coriace. Toutefois, il reste vulnérable aux otiorhynques. Ces coléoptères de la famille des charançons représentent de dangereux prédateurs. Leurs larves peuvent s’attaquer aux racines d’un photinia. La plante va alors progressivement perdre ses feuilles et s’affaiblir en l’absence d’un traitement rapide. Quant aux adultes, ils s’en prennent aux feuilles. Cela affecte leur esthétique et précipite leur chute. La lutte contre les otiorhynques représente une tâche difficile et longue. Deux solutions permettent d’éliminer efficacement et durablement ces insectes.

  • Un traitement à base de nématodes auxiliaires détruit leurs larves. Des magasins en proposent sous forme de poudre à diluer dans de l’eau. Vous devez privilégier des produits sans aucun risque pour les hommes et pour les plantes comme l’Heterorhabditis bacteriophora, le Steinernema feltiae ou le Steinernema carpocapsae.
  • Une autre solution consiste à installer des paillis au pied de son photinia et à bien l’arroser. Cela accélère l’éradication des otiorhynques qui se développent principalement dans les sols chauds et secs.

Bien évidemment, vous devez aussi bien fertiliser la plante. Cela va fournir au sol les substances nutritives nécessaires pour relancer la croissance de cet arbuste persistant.

Perte des feuilles du photinia, une conséquence des maladies cryptogamiques

L’entomosporiose demeure l’attaque la plus fréquente. Ce mal résulte de l’activité d’un champignon microscopique très virulent. Sa présence se remarque par l’apparition de taches sur les feuilles avant leur perçage et leur craquement. La chute des feuilles d’un photonia peut aussi s’expliquer par l’oïdum. Cette moisissure microscopique prend l’aspect d’une poussière grisâtre. Elle parasite la plante et déforme les nouvelles pousses. Par ailleurs, la tavelure du pommier peut toucher cet arbuste persistant. Ce mal résulte de l’activité d’un champignon, dénommé Venturia inaequalis. Il provoque l’apparition de taches grises sur les feuilles et accélère leur chute. Différentes solutions existent pour combattre efficacement les maladies cryptogamiques.

  • Le purin d’ortie représente un excellent traitement. Vous pouvez cultiver cette plante chez vous ou en acheter auprès d’un distributeur. La préparation reste assez simple. De nombreux tutoriels expliquent la procédure. Vous pouvez même vous procurer une machine pour apprêter le mélange sans la moindre odeur nauséabonde. Ce biostimulant et fertilisant aide un photinia à se remettre rapidement des périodes de stress. Il renforce leurs défenses immunitaires et leur permet de combattre efficacement les maladies cryptogamiques. N’abusez surtout pas du purin d’ortie. Servez-vous-en à bon escient et respectez strictement les dosages.
  • Avant le traitement, vous devez arracher les feuilles tachetées et affaiblies. Vous les brûlez intégralement. Par ailleurs, l’arrosage doit s’effectuer au pied des plantes pour éviter une propagation des champignons éventuellement présents.

L’utilisation de la bouillie bordelaise pour combattre les maladies cryptogamiques représente un choix à éviter. En effet, cette solution contient du cuivre. Cette substance peut éliminer les vers indispensables à l’équilibre de l’écosystème naturel, appauvrir le sol et entraîner une contamination des nappes phréatiques. Vous pouvez aussi en inhaler lors de son usage. Cela peut altérer vos poumons et votre foie. Les utilisateurs s’exposent également à des problèmes de fertilité.

Catégories : Conseils de jardinage

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *