Pour avoir un beau jardin, il faut bien l’entretenir quotidiennement. Cela passe par l’élimination des mauvaises herbes qui pourraient empêcher la croissance des plants. Les mauvaises herbes ont également comme inconvénient de gâcher l’esthétique du jardin. Dans l’un ou l’autre des cas, de nombreuses personnes choisissent l’usage de désherbants pour arriver à bout des plantes dites adventices. Ces désherbants pour la plupart chimiques ont d’énormes conséquences sur la santé des animaux de compagnies qui évoluent dans le jardin. D’où, il est important de s’orienter vers des solutions beaucoup plus naturelles.

Le désherbant sélectif : quel risque pour nos animaux de compagnie ?

Le désherbant sélectif est la solution la plus ingénieuse mise en œuvre par l’homme pour éliminer les mauvaises herbes. Il cible en effet ces plantes dites adventices et les élimine tout en laissant prospérer les autres espèces végétales de votre jardin.

Toutefois, en raison de sa trop grande efficacité, le désherbant sélectif ne fait pas seulement du mal aux mauvaises herbes. En effet, il a un impact négatif sur l’ensemble de l’environnement. Le plus connu parmi eux, le glyphosate, est réputé pour être un perturbateur endocrinien pour l’homme mais aussi pour les animaux de compagnie.

Le glyphosate a également la mauvaise réputation de nuire à la santé des animaux surtout domestiques. C’est aussi le cas de la cycloxydime, le désherbant le plus efficace contre les chiendents. À ce titre, votre chien et votre chat peuvent souffrir d’intoxication en cas de contact avec ces herbicides. Il faut donc veiller à ce que vos animaux ne puisse pas rentrer en contact avec les zones sur lesquels vous avez épandu du désherbant sélectif.

Dans ce contexte, quelle solution naturelle employer pour désherber votre jardin tout en préservant la santé de vos animaux ?

Le désherbant : quelle solution naturelle adopter pour protéger vos animaux ?

Si les désherbants chimiques sont réputés pour leur efficacité, les risques encourus aussi bien par vous que par vos animaux sont énormes. Ils font donc opter pour des solutions naturelles et sans risques. Parmi ces solutions, vous avez :

Le désherbage manuel ou mécanique consiste à utiliser des outils comme la houe, la gouge, le tire-racine ou encore la tondeuse pour enlever les mauvaises herbes de votre jardin. Néanmoins, il faut savoir utiliser chacun de ses outils selon les plantes adventices qui pullulent dans l’espace à désherber. À ce titre, la houe est efficace pour éliminer les orties qui ont besoin de toute leur hauteur pour évoluer. À l’opposé, certaines plantes doivent être détruites jusqu’à la racine.

Le désherbage par recouvrement vise à réaliser un paillage sur le sol de votre jardin afin d’empêcher les mauvaises herbes d’avoir accès à la lumière. Le paillage peut être végétal (feuilles mortes, paillette de chanvre, coques de cacao, BRF, etc.) ou minéral (billes d’argile, pouzzolane, graviers, etc.). Dans l’un ou l’autre des cas, cette méthode est particulièrement efficace. Leurs avantages vont par ailleurs au-delà de leur rôle de désherbants naturels.

Enfin, le désherbage thermique consiste à utiliser la chaleur pour détruire les plantes nuisibles. Vous avez alors le choix entre le brûleur portatif et la vaporisation. Dans le premier cas, le brûleur portatif va permettre de brûler les feuilles et la tige au feu. Tandis que dans le second cas, on utilisera de l’eau chaude pour éliminer les plantes adventices. Il convient de noter que l’eau chaude est d’autant plus efficace si elle provient de la cuisson d’aliment comme le maïs ou la pomme de terre.

En savoir plus : comment choisir son désherbeur thermique ?

À l’instar de ces solutions naturelles, on pourra vous conseiller également de répandre du bicarbonate à certains endroits de votre jardin pour prévenir la pousse des mauvaises herbes.

  • Apiculture.net - Matériel apicole français Vinaigre 10% 5L
    Comment fabriquer un désherbant naturel avec du vinaigre blanc ? Aussi appelé vinaigre cristal et vinaigre d'alcool, le vinaigre blanc est un produit naturel qui permet de produire un désherbant écologique. Ce vinaigre 10 % est prêt à l'emploi pour désherber le jardin, car il est déjà dilué dans de l'eau. Il fonctionne comme un herbicide de contact : il brûle les feuilles, sans pénétrer dans les racines des végétaux. Sa concentration permet de l'utiliser dans les jardins en horticulture ou en agriculture biologique à la place des produits phytosanitaires toxiques.
Catégories : Désherbage

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !