Le greffage est une technique de propagation des plantes qui combine les meilleures qualités de deux variétés de plantes pour créer une plante plus vigoureuse et plus forte. Elle implique l’union d’un système racinaire (porte-greffe) et d’un système de pousses (scion) de telle sorte que le cambium s’aligne pour se développer en une seule plante composite. Une procédure de greffage réussie nécessite une préparation préalable par le biais d’une triple correspondance entre l’espèce, la saison et la technique.

Étapes de préparation au greffage

Choisissez les plantes que vous proposez de greffer

Les spécialistes en botanique recommandent des plantes jeunes et vigoureuses jusqu’à l’âge de 5 ans comme meilleurs choix pour le greffage. Les jeunes plantes doivent également posséder un ou deux pieds de branche entre le greffon et le tronc.

Déterminez si les plantes choisies sont capables de se greffer

En règle générale, plus les plantes à greffer sont proches botaniquement, plus les chances de réussite de l’union des greffons sont élevées. Un greffon peut être greffé sur la même plante d’où il provient ou sur une autre plante du même clone. De même, différents clones d’une même espèce peuvent être greffés facilement pour produire des plantes normales.

Déterminez la sensibilité à la température, les besoins en humidité et les besoins en ventilation de la plante que vous souhaitez greffer

Les conditions d’humidité et de chaleur sont des points importants à vérifier avant de démarrer le processus de greffe car elles favorisent la croissance des cals. Arrosez le porte-greffe au moins 12 à 24 heures avant le greffage.

Choisissez du bois de scion sain provenant de la croissance de l’année précédente, de préférence avant l’arrivée du printemps

Ramassez le bois sous forme de scions individuels de 50 à 100 mm avec un ou plusieurs bourgeons. Le moment idéal pour la collecte des scions est tôt le matin, lorsque les températures sont fraîches.

Attachez les scions en paquets, étiquetez-les et stockez-les dans des conditions humides à une température comprise entre 5 et 10°

Enveloppez les fagots dans une feuille de plastique non perforée ou un essuie-tout humide et placez-les en chambre froide ou dans une cave à température régulée. Vous pouvez également enterrer les fagots de scions dans de la mousse ou de la sciure de bois humide jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être utilisés. Lorsque vous êtes prêt à greffer, coupez la base et l’extrémité de la pousse. Conservez la partie restante de la tige, chacune contenant au moins 3 bourgeons pour faire des scions.

Choisissez un porte-greffe qui a atteint une épaisseur de la taille d’un crayon à l’endroit prévu pour la greffe

Le porte-greffe doit avoir un diamètre allant jusqu’à 10 centimètre pour la greffe en fente et 1,5 centimètre ou moins pour la greffe en fouet. Formez le porte-greffe à une seule pousse principale et pincez les pousses latérales.

Choisissez une méthode de greffage adaptée à votre arbre, en fonction de la taille des scions et du porte-greffe

Le greffage au fouet est la meilleure méthode pour les porte-greffes de petit diamètre lorsque le scion et le porte-greffe sont de même diamètre. Le greffage par fente est pratiqué pour les vieux arbres dont la taille du scion est inférieure à celle du porte-greffe. Le greffage en écorce convient aux arbres de long diamètre qui nécessitent des mesures de contrôle des dommages.

Nettoyez et aiguisez le couteau à greffer, la serpette, les ciseaux, les lames et autres outils

Si vous prévoyez de réutiliser les clips de greffage, assurez-vous qu’ils sont nettoyés et stérilisés. Nous vous recommandons de prélever la plante à greffer à l’aide d’une serpette. Désinfectez vos mains avec un savon antibactérien avant d’entreprendre la greffe.

Choisissez une date et une heure appropriées pour la procédure de greffe

Greffer à un moment de la journée où la transpiration des plantes est la plus faible, en particulier tôt le matin, peut réduire le stress hydrique des plantes nouvellement greffées.

  • ZWILLING **** FOUR STAR Couteau à pain 23 cm, Tranchant en dents de scie...
    Aussi important qu'un bon pain au petit-déjeuner est le couteau avec lequel on peut le couper sans effort et facilement. En effet, le pain se dessèche beaucoup moins vite lorsqu'il est entier et conserve son goût plus longtemps. Il vaut donc la peine de couper le pain juste avant de le consommer....
  • ZWILLING Pro Wood Couteau à larder et garnir 10 cm, Nature, Chêne vert
    Le couteau à larder et garnir ZWILLING® Pro Wood avec sa lame de 10 cm est très polyvalent. Appelé aussi couteau d’office, il est utile pour diverses tâches de découpe et d’épluchage. Sa lame pointue sert à découper, fines herbes, oignons, pommes de terre, carottes et autres fruits et légumes.
  • ZWILLING Pro Wood Couteau à pain 20 cm, Nature, Tranchant en dents de scie
    Le couteau à pain ZWILLING® Pro Wood avec sa lame crantée de 20 cm, permet de découper toutes les croûtes de pain sans difficulté, mais aussi les tartes ou gâteaux de grande taille.

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !