Nombreuses sont les plantes d’intérieur qui occupent nos maisons ou nos appartements. Même si leur entretien est à la portée de tous, il y a des éléments à prendre en compte pour leur permettre de se développer et de rester en parfaite santé.

L’humidité

Les conditions dans une pièce d’habitation sont difficiles pour les plantes, parce que l’atmosphère y est très sèche. La plupart des plantes d’intérieur sont originaires des régions tropicales, à feuilles persistantes ; sous les tropiques vous ne trouverez des plantes à feuillage persistant que là où l’atmosphère est humide.

Dans beaucoup de régions tropicales l’atmosphère est tellement chargée de vapeur que beaucoup de plantes ont évolué et pris la forme d’«épiphytes», c’est-à-dire qu’elles sont simplement posées sur les branches des arbres, se nourrissent de l’air et ont renoncé à faire des racines.

Nous n’avons pas à créer une atmosphère humide dans nos appartements, mais il est possible de créer une zone moins sèche autour des plantes en maintenant les pots dans un récipient plus vaste qui contiendra de l’eau ou une substance capable de retenir l’humidité, comme la tourbe par exemple.

Vous pouvez aussi mettre des cailloux dans un plat, les couvrir d’eau et 
poser dessus les pots, ou bien vous mettrez vos pots dans une potiche profonde où ils seront entourés de matériaux capables de retenir l’humidité, la tourbe, du sable ou de la mousse que vous maintiendrez toujours mouillés.

Ces deux méthodes vous garantiront que la vapeur d’eau se développera sans cesse autour de vos plantes, et c’est ce que les plantes aiment. Si le pot est posé sur des cailloux, assurez-vous que la base du pot ne touche pas l’eau.

La lumière

Les plantes seront au mieux devant une fenêtre. Certaines plantes ont évolué pour croître dans des conditions de très pauvre luminosité, mais c’est seulement dans les forêts les plus épaisses que vous trouverez les conditions d’obscurité de certaines parties de votre maison.

A part quelques Fougères, il y en a très peu qui consentiront à croître dans une telle obscurité, et même elles n’y viendront pas si bien que si elles avaient un peu de lumière. Le choix de plantes pour ces endroits sombres est extrêmement limité. Dans une situation raisonnablement lumineuse, il est probable que la lumière viendra d’une seule direction, même si vous avez une chambre pourvue de fenêtres de tous les côtés. Les plantes tendent toujours à se diriger vers la lumière.

Si votre plante est éclairée par une fenêtre seulement, faites-lui faire un quart de tour chaque semaine, pour que chacune de ses parties soit éclairée à son tour.

Feuilles et racines

La plupart des plantes ont deux organes nourriciers, les feuilles et les racines. Les feuilles peuvent être bien pourvues de nourriture par des pulvérisations d’engrais spéciaux, dont les résultats sont spectaculaires, mais leur principale fonction est de fabriquer elles-mêmes de la nourriture pour la plante. Les racines empruntent à la terre de l’humidité et différents matériaux chimiques. Normalement feuilles et racines ne peuvent vivre les unes sans les autres, mais certaines plantes sont plus ou moins privées de racines. Très peu de plantes à fleurs peuvent se priver de feuilles, et elles ne peuvent le faire qu’en parasitant d’autres plantes.

L’air

Les courants d’air ne sont pas plus appréciés par les plantes que par les humains. Un courant d’air est un tourbillon localisé d’air froid, qui peut-être ne s’attaquera qu’à une partie de la plante. Il provoquera d’abord la chute des feuilles et pourra éventuellement tuer la plante entière, si bien qu’il faut éviter à tout prix les endroits à courants d’air. 

En plein air la température est plus basse la nuit que le jour. Souvenez-vous que c’est la température du jour la plus importante, parce que c’est durant les heures de lumière que s’opère la croissance. La température minimale requise en hiver est celle de la journée, et elle peut descendre de plusieurs degrés la nuit sans aucun dommage, si bien que vous pouvez aérer votre chambre la nuit sans remords. Pendant les grands froids, les plantes qui se trouvent sur le rebord des fenêtres devront être ramenées un peu plus à l’intérieur, car il peut arriver que les vitres soient gelées, même s’il fait bon dans le reste de la pièce ; le froid peut endommager certaines plantes, et peut-être les tuer. 

A part le froid, beaucoup de plantes de climats chauds survivront à des températures insuffisantes à leur pleine croissance. Par exemple le populaire Philodendron scandens passera très bien l’hiver à une température aussi basse que 9°C, mais pendant ce temps il ne poussera pas du tout. Il ne reprendra sa croissance que quand la température atteindra 15°C.

La température d’hiver qu’on recommande pour les plantes est d’habitude de 10°C ; elle est inférieure à la température de croissance, ce qui signifie que, si elle convient à la survie de la plante, elle est insuffisante pour sa croissance. Si la plante pousse pendant les jours courts, cette croissance n’est pas décorative : les tiges ont tendance à s’allonger, tandis que les feuilles sont molles et incolores. C’est pourquoi il est d’usage pour les plantes à feuillage de pincer au printemps tous les points de croissance et de supprimer toutes les pousses de l’hiver, si bien que la plante reprendra une belle forme et de belles feuilles, plutôt que de conserver ses tiges étiolées.

Toutefois, on trouve dans le commerce des serres miniatures pourvues d’un éclairage chauffant et il est possible d’y conserver des plantes tropicales en végétation normale toute l’année. 

  • OR BRUN Engrais Plantes d'Intérieur, Orange, 300 ml
    "J'assure une croissance régulière et vigoureuse à tes plantes d'intérieur, qu'elles soient verte ou fleuries. Oui !!" Il assure une croissance régulière et vigoureuse aux plantes vertes et fleuries d'intérieur Facile d'emploi Sécurité enfant Produit 100% naturel, fabriqué en France Produit utilisable en agriculture biologique
  • Plantes d'intérieur (coffret avec 2 goutte-à-goutte): 700 plantes vertes et fleuries
  • Plantes d'intérieur: 700 plantes vertes et fleuries
  • Prendre soin de ses plantes d'intérieur
Catégories : Conseils de jardinage

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *