Une tarière est un appareil de forage, ou trépan, utilisé pour faire des trous dans le bois ou dans le sol. Elle comprend généralement une lame de vis hélicoïdale rotative appelée « volante » qui sert de convoyeur à vis pour retirer le matériau foré. La rotation de la lame fait sortir le matériau du trou percé.

Les 10 tarières les plus vendues

Meilleure Vente n° 7
Meilleure Vente n° 8

** Prix garanti 24h seulement !

Les différents types de tarières

La tarière utilisée pour creuser des trous de poteau s’appelle la tarière de terre, foreuse de terre électrique à main, tarière de sol ou pelleteuse de poteau mécanisée. Ce type de tarière peut être un appareil manuel, tourné à la main, ou alimenté par un moteur électrique ou un moteur à combustion interne, éventuellement fixé à un tracteur (étant alimenté par la prise de force du moteur du tracteur, comme illustré). Les tarières manuelles peuvent également être utilisées pour faire des trous pour la plantation de jardins.

Les tarières à bois sont munies d’une vis pour les tirer dans le bois, comme le fait une vrille, et d’une lèvre coupante qui découpe le fond du trou. La mèche de la tarière, destinée à être utilisée dans un support, possède également des éperons coupants qui permettent de découper un cercle propre plus profond que celui où les lèvres raclent le bois.

Dans la construction et le bâtiment, les tarières sont utilisées dans des appareils de forage spéciaux pour creuser des trous, ou pour creuser des pieux de fondation profonds. On les utilise également pour les pieux formant un mur de soutènement, qui peut être construit de la même manière que les pieux de fondation.

Les tarières, qu’elles soient à gaz ou à main, sont utilisées par les pêcheurs sur glace pour percer des trous afin de pêcher à travers. Le forage dans les érables pour en extraire le sirop d’érable se fait également à l’aide de tarières.

Tarière électrique et motorisée

Les tarières modernes peuvent être actionnées par des moteurs à gaz ou électriques. Les tarières sont soit manuelles, soit fixées à des machines telles que des tracteurs ou des directeurs à patins. Ces accessoires permettent de réduire le temps nécessaire pour creuser des trous de poteau. Les agriculteurs des prairies du Kansas affirment que la nouvelle excavatrice ne leur prend qu’une minute pour creuser un trou de deux pieds et demi.

Comment utiliser une tarière ?

Il existe deux types de tarières, une tarière à coquilles et une tarière à vis. Dans les deux cas, la tête de l’outil est en métal et des boulons la maintiennent en place. Souvent, la tête en forme de pelle des excavateurs à coquille est affûtée à l’extrémité pour pénétrer dans la terre et faire un trou rond et régulier. Les tarières de type tarière ont des têtes métalliques en forme de vis qui pénètrent dans la terre et une tige qui se monte sur un manche en bois pour être tournée manuellement. Elles peuvent également être dotées d’une plaque d’acier pour les fixer à l’arbre de prise de force d’un tracteur ou d’un dispositif de direction à patins fixé par des goupilles et des conduites hydrauliques.

Utilisation d’une tarière manuelle en vidéo

Découvrez dans cette vidéo comment réaliser un forage à l’aide d’une tarière.

Une partie de ce texte vient de la page « tarière » sur Wikipédia et a été passée en français. Ce contenu uniquement est sous licence
CC BY-SA 3.0. Une autre partie du texte provient de cette autre page sur l’outils de jardinage sur Wikipédia


Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *