Qu’est-ce la Peperomia Hope ?

Peperomia Hope
  • Chambre plante pour pendre-Peperomia tetraphylla-Nain POIVRE - 14 cm feu
    Pro

Vous savez que la pollution de l’air a des effets néfastes sur la reproduction ou la croissance des bébés. Avoir des plantes à la maison contribue à rester en bonne santé. En effet, les plantes produisent de l’oxygène et absorbe la pollution atmosphérique dont vous êtes entourés. Nous allons découvrir ensemble une plante d’intérieur que vous pourriez vous procurer : la Peperomia Hope.

Comment reconnaître une Peperomia Hope ?

Il existe 4 genres dans la famille des Peperomiacées : Manekia, Peperomia, Piperanthera, Verhuellia. Peperomia se traduit par « Pépéromie » en français. La Peperomia Hope est aussi appelée la Peperomia du gland ou la Peperomia « à quatre feuilles » (du nom botanique de la plante Peperomia « tetraphylla »). Il y a plus de 1500 espèces, les plus nombreuses étant américaines. Cette plante vivace d’intérieur a une croissance lente. Ses feuilles ovales sont vertes et regroupées par 3 ou 4 sur les tiges. Son feuillage est persistant. La plante fleurit rarement en intérieur.

Quels sont ses besoins ?

Cette plante ne demande pas énormément de soins. Tout d’abord, choisissez un bon terreau avec un bon drainage. Il faut réussir à garder suffisamment d’humidité tout en éliminant l’excès d’eau afin d’éviter que les racines ne pourrissent. Voilà pourquoi le sol ne doit pas être trop humide. Il faut que l’eau s’évacue facilement par le fond du pot. Notre conseil est de prendre du terreau ordinaire que vous mélangerez à du sable horticole et de la perlite. Ensuite, arrosez-la quand le terreau n’est plus très humide. Une fois par semaine en été, toutes les deux à trois semaines en hiver. Elle résiste relativement bien à la sécheresse. Notre conseil est de préférer l’arroser moins que trop. Puis, étant donné que c’est une plante tropicale, elle a besoin de chaleur. Essayez de faire en sorte qu’elle reste dans une pièce d’une température située entre 20 et 25°. Elle a besoin indirectement de la lumière et de l’air chaud du soleil, mais pas celui de midi ! Notre conseil est de placer le pot derrière un rideau transparent. Placez-le de préférence sur le rebord d’une fenêtre situé à l’est ou à l’ouest et surtout à l’abri des courants d’air froids. Enfin, avant le printemps, vous aurez peut-être l’occasion de tailler votre plante. Notre conseil est de sectionner les longues tiges mortes, cela activera sa croissance.

Que faut-il savoir d’autres ?

Faîtes très attention si vous apercevez des cochenilles sous les feuilles, car elles vont affaiblir votre plante. Notre conseil pour lutter contre elles est de préparer un mélange naturel à base d’huile de neem, de liquide vaisselle et d’eau, puis de le vaporiser sur toutes les feuilles.

Un arrosage excessif fait tomber les feuilles et peut provoquer la mort de la plante, car les racines vont pourrir. Notre conseil est de n’arroser que lorsque vous constatez que le sol est sec.

Enfin, sachez que cette plante n’est pas toxique pour vos animaux de compagnie. Donc n’ayez pas peur si jamais vous constatez qu’une feuille a été mastiquée. N’emmenez pas votre animal d’urgence chez le vétérinaire !