2023 restera dans les annales comme l’année où le jardinage écoresponsable est devenu une priorité pour les Français. Face à l’augmentation des températures et à la sécheresse qui s’installe année après année, de plus en plus de citoyens se tournent vers des solutions écologiques pour entretenir leurs espaces verts. Au cœur de cette révolution verte se trouve un outil simple mais ô combien efficace : le récupérateur d’eau de pluie.

La toile de fond : Le changement climatique

L’année 2023 a débuté sur fond de sécheresse dans plusieurs régions de France. Le printemps a été marqué par des restrictions d’eau dans pas moins de 20 départements. L’été, quant à lui, s’annonce critique sur le front de l’eau. Dans ce contexte, un outil en particulier a retenu l’attention des Français : les récupérateurs d’eau de pluie. Ces dispositifs, qui se branchent simplement aux gouttières des maisons, sont de plus en plus utilisés pour arroser les jardins.

La ruée vers l’or bleu

La tendance est claire : les ventes de récupérateurs d’eau de pluie ont littéralement explosé en 2023. Chez Leroy Merlin, l’un des principaux détaillants d’articles de jardinage en France, les ventes ont été multipliées par quatre par rapport à l’année précédente, avec un total de 80 000 unités vendues sur l’année. Et cette tendance ne se limite pas à une seule enseigne. Eda, un fabricant de récupérateurs d’eau basé à Oyonnax, a vu ses ventes doubler en un an, passant de 10 000 à 20 000 unités vendues.

L’éveil des jardiniers : Témoignages

Pour comprendre la popularité croissante des récupérateurs d’eau de pluie, il suffit de recueillir les témoignages de ceux qui les ont adoptés. Prenons l’exemple de Marie-Claude et Daniel, un couple de retraités vivant dans la Sarthe. Après avoir connu des restrictions d’eau pendant l’été 2022, ils ont décidé d’acheter un premier récupérateur de 1.000 litres en janvier 2023. Ils ont été surpris de la quantité d’eau qu’ils pouvaient récupérer. « En une nuit de pluie intense, on a récupéré 500 litres d’eau », raconte Daniel.

Il y a aussi l’histoire de Claire, une jeune mère de famille vivant en région parisienne. Face à l’augmentation de sa facture d’eau, elle a décidé d’investir dans un récupérateur d’eau de pluie. « En plus de faire des économies, j’ai la satisfaction de participer à la préservation de l’environnement », dit-elle.

L’industrie en pleine effervescence

L’engouement pour les récupérateurs d’eau de pluie a eu un impact direct sur l’industrie. Les fabricants et les détaillants ont du mal à suivre la demande. « Dès qu’un camion arrive chez nous, il est dévalisé en moins d’une semaine », révèle la responsable des produits d’arrosage et de récupération d’eau chez une enseigne bien connue au logo vert. Les clients craignent les restrictions d’eau à venir avec la sécheresse et se ruent sur les récupérateurs d’eau de pluie.

Du côté des fabricants, la situation est similaire. « Le marché est pénurique », confirme le responsable des clients nationaux chez un des principaux fournisseurs de cuves. L’entreprise ne peut pas stocker autant de récupérateurs qu’elle le souhaiterait en raison de leur volume. Pour répondre à la demande, ce fabricant va faire appel à un « co-traitant » qui utilisera ses moules pour fabriquer des récupérateurs, et les stocker dans ses propres entrepôts. Mais ces nouveaux produits ne sortiront pas des usines avant 2024.

Un futur plus vert

Face à l’urgence climatique et à l’augmentation des températures, l’utilisation de récupérateurs d’eau de pluie apparaît comme une solution à la fois écologique et économique pour les jardiniers français. De l’eau gratuite et disponible, même en cas de restrictions, cela a de quoi séduire. Les récupérateurs d’eau de pluie, qui étaient encore considérés comme une curiosité il y a quelques années, sont désormais un élément incontournable de nos jardins.

Les témoignages de ceux qui ont adopté cette solution sont unanimes : l’eau récupérée est utilisée pour arroser le jardin, laver le vélo après une sortie en VTT, nettoyer la terrasse ou le mobilier de jardin. Tous ces usages qui sont rapidement restreints dès qu’il y a des alertes sécheresse.

Au-delà de ces utilisations, la récupération d’eau de pluie est une démarche symbolique forte. C’est un geste simple qui permet à chacun de contribuer, à son échelle, à la préservation de notre ressource la plus précieuse : l’eau.

Le récupérateur d’eau de pluie est désormais un équipement de base du jardin

La sécheresse et les restrictions d’eau sont devenues une réalité à laquelle les Français doivent faire face. En 2023, ils ont choisi de répondre à ce défi par l’innovation et l’écoresponsabilité. Les récupérateurs d’eau de pluie, avec leur simplicité d’utilisation et leurs bénéfices écologiques et économiques, sont la parfaite illustration de cette nouvelle approche du jardinage. Il est certain que leur popularité continuera à croître dans les années à venir.

Catégories : Arrosage

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !