Vous possédez un récupérateur d’eau de pluie et vous vous demandez si vous pouvez l’utiliser librement même en période de sécheresse ? C’est une question pertinente pour tout jardinier soucieux de l’écologie. Dans cet article, nous allons vous éclairer sur ce point précis.

Règlementation générale sur l’utilisation de l’eau de pluie

L’eau de pluie collectée peut être une véritable aubaine pour votre jardin et votre maison. En effet, vous pouvez l’utiliser pour arroser vos plantes ou nettoyer vos sols. Vous pouvez même l’utiliser pour alimenter votre lave-linge ou vos toilettes. Cependant, il est strictement interdit de consommer l’eau de pluie sans traitement, ainsi que de l’utiliser à des fins culinaires. Vous pouvez toutefois consommer les produits de votre jardin arrosés avec cette eau, à condition de bien les rincer avant consommation.

Restrictions d’eau en période de sécheresse : s’appliquent-elles à l’eau de pluie récupérée ?

Il est important de comprendre que les restrictions d’eau en période de sécheresse peuvent varier en fonction de l’alerte sécheresse déclarée par les préfectures. Ces alertes peuvent aller de la simple vigilance, où aucune limitation n’est imposée, à la crise, où l’utilisation de l’eau est strictement limitée aux situations prioritaires.

En cas d’alerte sécheresse, les restrictions s’appliquent généralement à l’arrosage du jardin, au lavage de la voiture ou au remplissage de la piscine.

Cependant, ces restrictions ne s’appliquent pas pour l’eau provenant de cuves de récupération d’eau de pluie conformément à l’arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l’intérieur et à l’extérieur des bâtiments.

Attention, si vous pouvez utiliser l’eau récoltée comme bon vous semble, il faut garder du bon sens : en période de sécheresse, le sol étant sec, l’eau s’évapore plus vite, car elle pénètre mal dans la terre. Il est recommandé d’arroser avec parcimonie en évitant l’arrosage en journée.

Conséquences du non-respect des restrictions

Concer,ant l’eau issue du réseau collectif, il est crucial de respecter ces restrictions. Le non-respect des mesures de restriction peut entraîner une amende de cinquième classe, pouvant atteindre un montant maximal de 1 500 €, voire 3 000 € en cas de récidive.

Catégories : Arrosage

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !