Collecter de l’eau de pluie contribue à préserver les réserves d’eau souterraines. Cela permet aussi de limiter le ruissellement d’eaux pluviales et d’économiser de l’énergie et de l’argent. Envie de vous lancer dans la récupération d’eau de pluie ? Découvrez comment procéder pour installer un récupérateur d’eau de pluie dans votre jardin.

Les avantages de l’utilisation de l’eau de pluie

La récupération des eaux de pluie offre à la fois des avantages économiques et écologiques. Une fois mise en œuvre, elle permet d’économiser beaucoup d’argent, notamment sur les factures d’eau et d’irrigation. Il s’agit toutefois d’un avantage secondaire par rapport aux conséquences positives que ce système génère pour l’environnement. En effet, les toits et autres surfaces imperméables des zones urbaines empêchent la terre d’absorber les précipitations. Cela a pour effet de provoquer un ruissellement des huiles et des agents polluants vers les rivières et autres points d’eau douce. Si vous collectez l’eau de pluie provenant des toitures et des sols perméables, vous contribuez à protéger et à préserver ces sources essentielles d’eau.

Par la même occasion, vous prévenez toute contamination des nappes phréatiques liée à l’utilisation abusive des pesticides ou autres produits chimiques. Les mesures visant à recueillir l’eau de pluie éviteraient donc le rejet excessif de polluants qui contribuent non seulement à abîmer l’environnement, mais empoisonnent aussi nos ressources naturelles en eau potable. Cela réglerait également une partie du problème lié au changement climatique auxquels nous sommes exposés actuellement et dont le coût est inestimable.

Que faut-il savoir avant de récupérer l’eau en pluie pour son jardin ?

Vous avez décidé de récupérer de l’eau de pluie pour votre jardin ? Avant de vous lancer, il y a certaines choses que vous devez comprendre et considérer. Sachez que vous ne pourriez pas connecter votre système aux canalisations municipales sans obtenir d’abord une autorisation spéciale du service public concerné. Ce processus peut prendre un certain temps. Il est ainsi raisonnable d’attendre l’obtention de cette autorisation avant de vous lancer dans la conception de votre système de récolte des eaux de pluie.

Avant de commencer à construire votre système, vous devez connaître les lois et les règlements locaux. Les lois et les règlements s’appliquant à la collecte, à l’utilisation et au traitement des eaux de ruissellement varient en fonction des régions. Durant la conception et l’installation de votre système, assurez-vous que vous suivez les pratiques reconnues qui provoquent moins de risques pour votre santé et votre propriété. De plus, apprenez à connaître les différents types d’unités disponibles sur le marché afin que vous puissiez choisir le bon outil pour gérer correctement l’eau recueillie. Ainsi, vous pouvez non seulement faciliter la distribution autour de la propriété, mais également maximiser l’utilisation efficace des ressources fournies par les intempéries.

Quel matériel est recommandé pour stocker l’eau récupérée ?

Il est nécessaire d’avoir le bon équipement pour pouvoir stocker l’eau récupérée. Pour cela, vous aurez besoin d’un collecteur, d’un filtre et même, dans certains cas, d’un traitement supplémentaire. Le choix du collecteur (tonneau ou piscine par exemple) se fait en fonction de vos préférences. Si vous optez pour un plus grand collecteur, vous aurez plus d’eau à disposition et votre utilisation en sera élargie. Un filtre jouera un rôle important, car il contribue à nettoyer l’eau et empêcher toute contamination. En fonction de la source de votre eau récupérée, vous aurez peut-être à la traiter avant de l’utiliser, afin de veiller à la qualité et à la potabilité.

Enfin, des matériaux connus pour leur capacité à résister aux intempéries doivent être privilégiés. Vous aurez ainsi l’assurance d’avoir un récupérateur d’eau doté d’une longue durabilité. Pour ce faire, vous pouvez investir dans un collecteur adaptable, un bon filtre et envisager un traitement supplémentaire.

Quelques astuces supplémentaires pour profiter du bénéfice de l’eau de pluie au jardin

Il est facile et économique d’améliorer l’efficacité et la productivité d’un jardin en récupérant l’eau de pluie. Pour cela, voici quelques conseils pratiques à appliquer :

  • Assurez-vous qu’il n’y a pas de trous dans le fond du site. L’eau sera ainsi redistribuée correctement et se répartira uniformément dans toute la superficie.
  • Aménagez votre jardin de manière qu’il y ait assez de place entre les espaces de végétation naturelle et ceux aménagés pour qu’ils restent productifs.
  • Essayez différents types de pompes ou nettoyeurs pour aspirer ou puiser rapidement votre eau. Ces outils sont essentiels pour obtenir un résultat optimal. En faisant plusieurs essais, vous serez quels outils sont les mieux adaptés à vos besoins.

Vous faites partie de ces personnes qui accordent une grande importance à la culture biologique ? N’oubliez pas que les produits chimiques synthétiques doivent être exclus afin d’offrir un espace convenable aux insectes utiles. Gardez à l’esprit que la plupart des insectes sont indispensables pour polliniser les plantes. Vous l’aurez compris, l’installation d’un récupérateur d’eau est à la portée de tous. Un peu de réglages et un minimum d’effort et vous voilà prêt à profiter de tous les avantages liés à l’utilisation de l’eau de pluie pour votre jardin.

Catégories : Arrosage

Georges

D'origine Britannique, je suis jardinier professionnel. J'ai travaillé aux quatre coins de la France dans l'aménagement et l'entretien de jardins de particuliers. Sur ce site, je vous partage ma passion pour le jardinage et vous propose de nombreux conseils pour trouver et utiliser les meilleurs outils de jardinage, décorer votre extérieur et profiter au mieux de votre terrasse. Mon objectif : vous aider à faire de votre jardin un petit coin de poésie !