Vous souhaitez installer une cuve d'eau pour récupérer l'eau de pluie. Si vous voulez un guide pour vous aider dans le suivi et le contrôle des travaux y afférents, consacrez quelques minutes seulement pour lire cet article.

Choisissez d'abord la cuve adaptée à vos besoins

Pour choisir la bonne cuve pour vos besoins, il y a quelques étapes à suivre.

  • En premier lieu, déterminez le volume qui vous est nécessaire. Utilisez pour cela un repère en plaçant quelques conteneurs sous votre gouttière ; puis, notez la quantité recueillie pendant les différents types de précipitations. Cela vous fournira une excellente estimation du volume requis.
  • Une fois que cette estimation est établie, vous devrez choisir le matériau le plus adapté à votre environnement. Plus précisément, choisir le matériau en fonction des conditions climatiques présentes sur le lieu : principalement, on peut choisir entre plastique polyéthylène basse densité (PEBD) et polychlorure de vinyle (PVC).
  • Enfin, déterminez si l’installation se fera en intérieur, à l’extérieur ou partiellement enterré.

Il sera également nécessaire de prendre en compte des facteurs supplémentaires comme la possibilité d'ajouter une pompe ou une filtration supplémentaire, par exemple.

Préparer le sol pour une installation optimale

Avant d’installer une cuve, il est essentiel de préparer correctement le terrain. Il est possible de creuser un trou pour y placer la cuve et de créer également un double emplacement pour faciliter l'accès à cette dernière. Vérifiez que le sol est stable et plat. Avec un tel terrain correctement préparé, vous pouvez alors couler une dalle de béton pour que les fondations soient mieux assainies. Si vous ne souhaitez pas enterrer complètement la cuve, il est conseillé de recouvrir le tout avec du gravier. De cette manière, vous obtenez des conditions optimales concernant l'installation de la cuve et ses fondations.

Comme déjà évoqué plus haut, vous avez aussi le choix entre une installation à l'intérieur ou à l'extérieur. Pour la première option, il faut bien étudier l'emplacement de la cuve en se posant la question : quel volume d'eau devrai-je collecter, ce qui est équivalent à une cuve de quelles dimensions ? N'oubliez pas de vérifier si l'acheminement d'un conteneur d'une certaine dimension est faisable vis-à-vis de l'emplacement voulu. Ne négligez pas d'adapter et d'intégrer la cuve au design de l'environnement intérieur. Le choix de l'installation extérieur vous donnera certainement beaucoup plus de marge de manoeuvre. Faites seulement en sorte que les matériaux choisis soient adaptés à cet environnement, en évitant la rouille des pièces métalliques, par exemple.

Positionner la cuve pour le choix d'une cuve enterrée

Une fois que le sol est prêt, la cuve doit être placée sur les fondations consolidées. Il est du même coup nécessaire de connecter directement cette cuve au système principal par le biais du collecteur avec quatre points d'ascension. Avec l'achèvement de la liaison, il est maintenant possible de positionner le couvercle supérieur sur la cuve et de la remplir d’eau jusqu'à purger les particules dans le processus d’entartrage suivant et afin d’assurer un bon calibrage. Ensuite, il faut recouvrir tous les équipements comportant le dispositif métallique par une quantité suffisante de terre pour des raisons de sécurisation et conservation après son emploi incessant.

Mettre son système sous contrôle

Il est absolument essentiel que votre système soit installé de manière appropriée, puis régulièrement contrôlé et vérifié. Cela vous permettra de vous assurer que toutes les parties, y compris les assemblages, reliures et joints, fonctionnent correctement. Mettez également par écrit les niveaux d'eau / de vide des réservoirs ainsi que les normes éventuelles pour l’assainissement avant l’utilisation domestique. En suivant ces pratiques simples et en appliquant les consignes mentionnées ci-dessus, l’ensemble du travail peut être achevé et fonctionnel sans heurt.

Lorsque le travail est terminé, veillez à bien respecter les exigences locales en matière de plomberie et de bâtiments. Prenez le temps nécessaire pour contrôler et vérifier soigneusement votre système afin que tout puisse fonctionner correctement. Une bonne organisation de la tâche et le respect des directives peuvent réellement faciliter tout le processus jusqu'à l'opérationnalisation. En mettant un point d'honneur à appliquer ces conseils, vous pourrez profiter pleinement de votre installation.

Engagez des professionnels expérimentés pour parfaire votre installation

Sachez que vous pouvez confier tous les travaux d'installation à des professionnels, ce qui vous épargnera des casse-têtes relatifs à tout cela. Il est seulement nécessaire de choisir le prestataire fiable pour éviter les amateurs. Ne comptez que sur ceux qui disposent de plusieurs années d'expérience, avec des références concernant les travaux déjà réalisés à l'appui. Même si vous optez effectuer vous-même les travaux, si vous en avez suffisamment les compétences, il est préférable de toujours demander l'avis d'un professionnel, ne serait-ce que pour le choix des matériaux et l'emplacement de votre cuve. De cette manière, vous ne risquerez pas de faire la moindre erreur. N'oubliez pas qu'il n'est pas seulement question d'obtenir quelque chose d'opérationnel et utile : pensez aussi à la durabilité, à la robustesse et à l'esthétique de votre système de récupération d'eau de pluie.

Catégories : Arrosage